C'est le dimanche de la fête des Mères et celle-ci a toujours été fêtée en grande pompe chez les Germeur.

Nicolas et sa petite famille sont donc là pour le week-end. Le temps clément a permis de bien profiter du jardin et Jean-Pierre était bien content de trouver un peu d'aide pour couper les haies et traiter les rosiers. La nuit est tombée, les petits sont couchés, Véronique et Sophie trient des photos sur internet. Les deux hommes s'installent confortablement et nous les connaissons suffisamment à présent pour deviner qu'ils ont envie de se parler tranquillement :

« Alors, Papa, quoi de neuf ici ? Maman m'a raconté que vous avez été invités chez des gens du village et qu'elle les a trouvés fort sympas. » 

« Oui en effet, intéressants et très agréables. Et figure-toi que lui est adjoint à la mairie et qu'on a pas mal discuté. »

« Maman m'a vaguement évoqué ce détail. Mais rassure-moi Papa, tu ne comptes quand même pas te présenter en 2020 pour remplacer le maire ? »

« Hé bien écoute, il y a six mois je n'aurais jamais cru pouvoir un jour te dire cela, mais j'y réfléchis en effet. Et de toutes les façons j'ai bien l'intention de me rapprocher de ce terrain-là. Le village ne se porte plus très bien, il est un peu à l'abandon depuis plusieurs années et peut-être que le maire qui se fait vieux ne verrait pas d'un mauvais œil que quelqu'un prenne la relève. »

« Oui d'accord mais enfin je croyais que tu voulais vivre une retraite tranquille, Maman et toi, sans soucis, sans tracas, sans obligations. Alors là laisse-moi te dire que ce sera le pompon !!Tu n'es pas sans savoir que les maires même des plus petites communes ont de plus en plus de responsabilités 1: dès qu'il se passe quelque chose de travers dans le village, c'est pour leurs pommes ! Bonjour la galère ! »

« Du calme fiston ! J'en conviens tout à fait mais j'ai bien réfléchi. Il y a beaucoup de choses à faire, parfois même de petites choses, pour rendre la vie plus agréable au village et je pense surtout aux aînés qui souhaitent rester le plus longtemps possible chez eux et aussi aux jeunes foyers et à leurs enfants. Les temps sont durs pour tout le monde, même dans les campagnes parce qu'on a perdu ces habitudes de vivre en faisant attention au bien-être des autres sous la houlette d'un même clocher et animés par une vraie charité. C'est peut-être utopique mais j'ai la santé, j'ai, je crois, les compétences et puis je commence aussi à en avoir l'envie !

Je ne serai pas seul dans cette aventure, une mairie c'est avant tout une équipe, et ici il y a des gens tout à faits capables de m'épauler efficacement à commencer par Gilles qui a déjà un pied dans la place !! »

« Là tu te projettes comme si tout le monde allait t'accueillir à bras ouverts ! Comme le Messie !! Mais ce ne sera sûrement pas le cas ! »

« Alors parce qu’on doit faire front à quelques râleurs mécontents, on ne fait rien, on renonce à ses projets, on reste chez soi devant sa télé ! C'est ça que tu préconises ? »

« Mais non Papa, tu montes tout de suite sur tes grands chevaux ! Tu vois, il va falloir que tu acceptes l'opposition ouverte ou larvée, que tu manœuvres pour convaincre, séduire, montrer que tu as des espoirs concrets pour le village … »

« Oui, tu as raison, je dois encore apprendre à garder mon calme, mais tu sais, tout cela me tient tellement à cœur ! Depuis des années, je vois notre pauvre pays sombrer, nos familles disparaître, toutes les valeurs auxquelles je crois fermement jetées à terre et jusqu'à notre Église qui décline et je me dis que si nous, catholiques, nous ne défendons pas notre civilisation, nos terres et notre religion comme l'ont toujours fait nos aïeux, alors il n'y a plus d'espoir ! Je ne veux pas qu'un jour, devant le désastre consommé, mes enfants et encore plus mes petits-enfants puissent me dire ‘‘mais tu savais ce qu'il y avait quelque chose à faire pour résister et tu n'as rien fait’’. Alors, et parce que j'en ai la possibilité, je vais me battre pour les miens d'abord et puis pour tous ceux qui vivent dans ce village et que le Bon Dieu a mis sur mon chemin, parce que c'est mon devoir de père, de chef de famille, de citoyen et de catholique. Mais tu as mille fois raison, je vais le faire avec fougue mais aussi avec beaucoup d'humilité et de douceur. Et c'est pour ça que, dès à présent, je vais m'intéresser de près à la vie de notre commune, à ses charges, à ses problèmes et aux gens qui l'habitent !

Pour tout te dire, j'ai rendez-vous avec le maire la semaine prochaine et avec Gilles ; officiellement pour revoir avec lui les statuts de la petite assos que gère Gilles, mais je me demande si le maire n'a pas plus ou moins compris la démarche et s'il n'est pas bienveillant envers nous ! »

« Bon tu as sans doute raison Papa, mais tu sais, je suis bien placé pour connaître les problèmes complexes qui peuvent se présenter ! Je voulais attendre encore un peu pour t'en parler mais à Chavenay ça bouge aussi : le maire est très contesté et c'est un médecin de la ville que je connais bien car nous fréquentons la même paroisse qui a décidé de monter une liste 2 contre lui aux prochaines élections. C'est un peu plus compliqué qu'ici puisqu’il faut réunir 33 hommes et femmes3.Il m'a contacté et j'étudie la question. Mais motus et bouche cousue, Sophie n'est pas du tout au courant. »

« Et « lycée de Versailles »4 parce que ta mère ne sais pas tout non plus ! Mais je suis bien heureux de voir que sans se concerter on arrive toi et moi une fois encore sur la même ligne !

Tel père, tel fils ! A demain, mon grand ! »

                   

 

1 Tout exercice d’une fonction publique entraine de facto des responsabilités et le maire n’échappe pas à la règle. C’est ainsi que la responsabilité pénale des élus est définie aux articles  L.432-1 et suivants du code pénal (Concussion, Corruption et trafic d’influence, Prise illégale d’intérêt, favoritisme) ainsi qu’à l’article 121-3 (Mise en danger délibérée de la personne d’autrui). Cependant, pour « moins exposer » le maire dans l’exercice de ses fonctions, la  loi du 10 juillet 2000 exige désormais une « faute caractérisée » en cas de causalité indirecte entre la faute et le dommage.

https://www.collectivites-locales.gouv.fr/responsabilite-penale-des-elus

2Nombre de conseillers m unicipaux par tranche d’habitants :

De 500 à 1 499 habitants : 15

De 10 000 à 19 999 habitants : 33

https://www.interieur.gouv.fr/Archives/Archives-elections/Dossier-elections-municipales-2014/Annexe-4-Nombre-de-conseillers-municipaux-selon-la-population-de-la-commune

3Parité : la liste des candidats au conseil municipal devra être « composée alternativement d'un candidat de chaque sexe » (article L264 du code électoral). Cette disposition ouvre grand la porte aux dames qui se portent volontaires car elles sont généralement peu nombreuses à vouloir siéger au Conseil municipal. Avis aux intéressées !

4« Vous demanderez un sandwich au saucisson et moi je vous donnerai mon sandwich au jambon et lycée de Versailles, pardon vice versa !» Fernand Raynaud dans Heureux ! Un peu de culture et d'humour bien français ne peuvent jamais nuire et même s'avérer bénéfiques pour qui souhaite être élu (conseil ECC 2020)