Il était une fois dans l'ouest de la France la famille Germeur. Chez les Germeur il y a d'abord le père, Jean-Pierre, âgé de 68 ans, ancien cadre EDF à présent à la retraite, et Véronique, son épouse (non je ne vous dirai pas son âge, c'est mal élevé). Ils ont quatre enfants et déjà trois petits enfants. 

Après avoir passé 35 ans de leur vie à Fontainebleau, ils se sont installés dans la maison de famille en Normandie, dans un bourg de 674 habitants, Bérilly, à 20 km de Lisieux

Véronique s'occupe de la maison et du jardin. Elle fait partie d'une chorale à chœur joie et pratique l'aquagym à Lisieux où elle se rend plusieurs fois par semaine.

Jean-Pierre s'occupe, lui, de son grand potager et il a fait restaurer un cabanon pour en faire son atelier car il a une passion : il peint !  A Bérilly il n'y a plus la messe que le quatrième dimanche du mois ; C'est donc auprès du regroupement paroissial de Lambly qu'ils se rendent utiles pour la chorale et le catéchisme. Mais régulièrement ils aiment assister à une belle messe en latin dans une église de Lisieux. Jean-Pierre a reçu une solide formation doctrinale et de cette période il conserve une certaine nostalgie.

Des quatre enfants de Jean-Pierre, celui que nous rencontrons en premier c'est Nicolas, l'ainé. Nicolas a 34 ans, il est marié à Sophie, 36 ans,  ils attendent leur quatrième enfant. Ils habitent à Chavenay sur Clain, petite ville de12 000 habitants à 15 km de Poitiers.

Nicolas est kiné et Sophie est infirmière en congé parental depuis la naissance de leur troisième enfant.

Ils se sont installés à Chavenay car Nicolas a eu l'opportunité d'y reprendre une patientèle. La région leur plaisait et cela leur permettait de se rapprocher de la famille de Sophie.

Ils ont donc acheté cette maison bourgeoise et repris le cabinet de kiné.

Très sociables tous les deux,  ils se sont fait de très bons amis avec leur paroisse et ont proposé leur aide au conseil paroissial, ce qui a fort réjoui le nouveau curé tout droit arrivé du Gabon et qui était un peu perdu. Ils font partie de « Vivre Sa Foi »,  un groupe de jeunes foyers qui se réunissent pour faire de l'apostolat par l'entraide et s'occupent sur les paroisses de la préparation au mariage.

 

QUAND RIEN N'EST PRÉVU, TOUT EST POSSIBLE

 Nous allons vivre avec Jean-Pierre et Nicolas la formidable aventure de leur engagement aux municipales de 2020, mois après mois pendant un peu plus de deux ans. Nous serons plongés au cœur de leur famille respective, avec leurs amis, leurs relations. Nous les regarderons hésiter, espérer, s'enthousiasmer, craindre, renoncer, s'enflammer, douter, s'épuiser, rire, tempêter, se décourager et même peut-être pleurer ! Nous vibrerons avec eux en découvrant nos ressemblances ! Et, je l’espère, leur combat deviendra votre combat ; leur espoir, votre espoir ; leur avenir, notre avenir et si victoire il y a, votre victoire aussi.

Mais nous n'en sommes pas encore là ! Bonne lecture et bon voyage dans l'ouest de la France chez Jean-Pierre et Nicolas !